Le rapport moral du Président

Laurent Taupin, Président Clasel, à l'Assemblée Générale

Les agriculteurs entreprennent, intègrent les attentes qualitatives du marché mais veulent vivre dignement de leur revenu. Au-delà de la réalité des cours mondiaux qui sont en bas de cycle, nous revendiquons que la transformation et la distribution acceptent un meilleur partage de la valeur ajoutée. Amplifié par une météo pluvieuse, ne nous laissons pas gagner par un processus de  résignation qui a tendance à se diffuser dans les campagnes. Les contrats laitiers ont atomisé la défense de nos intérêts. Il faut garder, amplifier voire réinventer une défense collective.

Ne soyons pas populistes, cela ne nous exonère pas de continuer à améliorer les performances technico-économiques de nos exploitations. Clasel s’attache à vous accompagner pour relever ce défi de la compétitivité. Cela passe par le fait de choisir l’offre pleinement adaptée à vos besoins. Nous devons garantir à chaque adhérent la meilleure performance technico-économique car c’est la clé pour réussir à passer la crise. Les banques nous sollicitent de plus en plus pour notre expertise visant à qualifier la faisabilité technique, économique et environnementale d’un projet ou d’un investissement.

 

 

Nous veillons à vous apporter des indicateurs créateurs de valeur dans le pilotage de votre élevage et de votre exploitation de manière générale. Des travaux R&D sont menés au sein de Clasel et du groupe Seenergi. Notre objectif est de produire un nouvel indicateur tous les ans et de vous accompagner dans le pilotage quotidien de votre troupeau.

Côté conseil, à vous de choisir les conseillers et experts qui vont vous faire progresser dans l’optimisation des produits et la diminution des charges. Le service est apporté sous forme de rendez-vous individuel mais aussi sous forme collective. Clasel a spécialisé des conseillers animateurs de groupes qui vous proposent de bâtir un programme sur mesure. Pour un coût faible, vous avez accès aux meilleurs experts de Clasel mais aussi du groupe Seenergi qui structure un pôle consulting.

Clasel c’est à la fois l’expertise du vivant et du numérique.

Clasel accompagne ses adhérents pour faire face aux enjeux de la consommation. Dans un monde qui devra moins consommer d’antibiotiques et de phytosanitaire, notre maîtrise du vivant, de l’agronomie, de la production fourragère, de l’animal  nous permet de faire évoluer les systèmes en intégrant les enjeux de performance économique, humaine et environnementale. Notre objectif est clairement d’être leader de la prévention santé et dans la maîtrise fine de l’agronomie et de la vie du sol.

A Clasel, nous n’opposons pas le numérique au vivant, au contraire, car c’est par des alertes précoces fournies par le monitoring que nous pouvons agir en prévention. Par ailleurs, Smart’Pilot notre solution numérique de pilotage du troupeau est diffusée à 60 % des exploitations équipées de Smartphone. En une seule année, la proportion d’éleveurs équipés a augmenté de 50 %. Lors des premiers mois 2016, le nombre d’éleveurs équipé continue d’augmenter, avec une progression de 20 %.

Les attentes des éleveurs évoluent, il faut être proactifs et continuer à se reformer. Combien restera-t-il d’OPA à l’ancienne en 2020/2025 ? N’ayons pas peur de rompre avec le monde du passé, projetons nous et co-inventons avec nos adhérents le monde de demain. J’entends parfois des voix qui visent à tout réunir pour essayer de reconstituer un pseudo monopole à l’ancienne. Ce n’est pas le chemin choisi par Clasel car l’objectif n’est pas de tout préserver, les besoins des agriculteurs évoluent et ils garderont demain les services qui génèrent une valeur supérieure à la charge engagée. A nous d’en apporter la preuve, à nous d’arrêter des prestations devenues peu utiles et à nous d’inventer les réponses aux besoins de demain car un bon chef d’entreprise n’est pas celui qui ne fait appel à personne mais celui qui fait appel aux  interlocuteurs qui lui amènent des compétences pointues.

Le Conseil d’administration a conscience de l’ampleur de la mutation. J’en profite pour remercier mes vice-présidentes, Roselyne et Karine, également Julien et Pascal actifs en comité stratégique et l’ensemble des administrateurs. Nous comptons poursuivre et amplifier le rajeunissement du Conseil d’administration car les jeunes agriculteurs doivent s’emparer de Clasel pour poursuivre les adaptations nécessaires. Je me réjouis de leur venue et notamment celle de David qui il y a quelques mois présidait les Jeunes Agriculteurs en Sarthe.

Je remercie également l’ensemble du personnel, agents de pesées, conseillers, consultants, personnel du siège et en particulier Eric, Xavier et Philippe pour leur pilotage visionnaire et mobilisateur. J’apprécie de côtoyer des salariés qui comprennent le cap fixé par les élus et qui se projettent vers demain sans être tétanisés par la peur de changer et de se remettre en cause. Cette culture du changement acquise dans des années plus sereines nous est fort utile dans un contexte de mutation où il est indispensable d’être agiles.

Dans un monde où le nombre d’élevages diminue fortement, pour anticiper les besoins de refondation, nous avons co-créé le groupe Seenergi qui cumule la puissance d’un groupe et la proximité. Il se structure autour de 2 pôles, un Normand via Littoral Normand et l’autre en Pays de Loire, avec 3 entreprises dont Clasel qui s’engagent dans un processus de rapprochement. Ensemble nous visons d’être leader national du conseil et des services aux agriculteurs.

La technologie impacte également le monde de l’IA, la génomie a rendu usuelle la proposition de génétique et l’offre s’internationalise. Le territoire de Seenergi nous amène à croiser les 3 entreprises de sélection leaders au niveau national : Evolution, Gènes diffusion et Origen plus. Nous serons acteurs des futures sociétés d’élevage voulues par le règlement zootechnique européen et nous nouerons des alliances basées sur des relations équilibrées avec celles qui ont envie de co-construire dans un monde ouvert et pluriel pour contribuer à un avenir pour nos exploitations agricoles. La capacité à se projeter, l’agilité et la compétitivité des offres sont nos critères de choix.

Clasel s’inscrit pleinement en lien avec les filières Lait et Viande pour imaginer les besoins de demain afin de créer de la valeur et permettre à nos adhérents d’en prendre leur quote part. Il nous faut réinventer avec la profession de nouvelles relations contractuelles pour capter plus de valeur ajoutée.

Ayant eu plaisir à être acteur du Salon aux Champs 2015 en Sarthe, aux côtés de la FRCUMA, nous avons décidé de poursuivre ce lien pour ensemble inciter au partage du matériel en groupe. Cela s’inscrit en cohérence avec le thème de notre AG.

Notre vocation est d’arriver à avoir un maximum d’agriculteurs indépendants fiers de vivre dignement en produisant des bons produits. La raison d’être de Clasel, c’est chaque matin d’accompagner nos adhérents pour les aider à passer cette crise forte et longue et à faire des choix qui leur permettront de trouver une place durable dans un monde en mutation. 

 

Laurent Taupin

Président

Rapports d'orientation Viande

Vous pouvez télécharger, en cliquant sur les liens ci-dessous le rapport d'orientation viande de Jean-Pierre MACE, Président Bovins Croissance.